LE PATRIMOINE DE THUEYTS


Les édifices religieux
Les demeures historiques
Les places
Les monuments
Les rampes de balcon
Les croix
Les fontaines
Les lavoirs
Les ponts
Index

LES EDIFICES RELIGIEUX

Chapelle Saint Roch
Construite au sommet d'un piton volcanique, de tous temps site sacré :
- oratoire : Gaulois ou celte.
- vers le 7ème siècle : Chapelle et terroir de saint Bauzille. Cimetière devant.
- au 10ème siècle : Abandon et désaffection de la chapelle à la suite de la construction de la nouvelle église Romane (emplacement de l'église actuelle).
- en 1532 : Pierre de Goys protonotaire apostolique, prieur de Burzet) achète les vestiges de la chapelle, et une vigne près de l'antique cimetière. Il fait construire une maison (rue Haute), et une chapelle. Don de 52 livres pour le service religieux qui reprend tous les samedis.
- vers 1572 : Destruction de la chapelle (guerres de religion), en 1640 sur le Compois de Thueyts on trouve "rocher de st Bauzely".
- en 1718 : Sous Louis XV, reconstruction de la chapelle par Guillaume Sauzet, curé de Thueyts. Elle prend le nom de st Roch (saint à la mode, invoqué contre les épidémies : peste…, les orages, la sécheresse).
Restaurations récentes : En 1960 par le curé Sicard : escaliers, murs, et boiseries. Plus récemment : Réfection du toit, ravalement des façades, et améliorations intérieures ont été faites sous la municipalité de Monsieur Jean Moulin.
Caractéristiques de cette chapelle : longueur 12m, largeur 7m, hauteur 7m. Murs épais, petites fenêtres, abside romane. Autrefois elle avait un petit clocher à jour avec cloche (transportée à l'église). Bénitier de pierre sous une croix de pierre. Autel de bois ciré. Statues en bois (st Roch, et Vierge à l'enfant). Chemin de croix peint par un peintre albenassien Robert Petit-Lorraine.

Eglise St Jean Baptiste
Eglise de THUEYTSD'abord une église romane fut construite vers le milieu du 10ème siècle suite à la donation d'un certain Géraud à l'abbaye de St Chaffre. Plusieurs chapelles latérales (tombeaux des seigneurs). Le cimetière se trouve autour de l'église.
En 1715 cette église est en mauvais état.
Une deuxième église est reconstruite en 1834 suite à l'effondrement de la voûte. Elle est placée sous le vocable de St Jean Baptiste.
Le cimetière est déplacé au quartier de Georgie, l'emplacement de l'ancien cimetière a été appelé Place du Terras.
Le clocher et sa tour, attenant à l'église (mode italienne) date de 1691, il a trois cloches.
L'église a une nef unique de 25m sur 12,40m, la voûte en plein cintre a 12m de hauteur.
Ornée de plusieurs tableaux :
- Visitation de Notre Dame (copie de Maître), XVIème siècle
- Baptême de J.C, Annonciation…
- Chemin de Croix en 14 tableaux
Statues : Christ en bois, Saint Louis de Gonzague, Saint Régis, Saint Joseph… en bois doré
Les Vitraux qui se trouvent au-dessus du portail d'entrée ont été restaurés récemment par Balayn
1er : St Jean Baptiste avec un agneau portant la croix de Jésus
2ème : blason de St Chaffre fond azur clés affrontées (pouvoir spirituel et temporel) d'or brochantglaive (symbole de la justice) pointe haute d'argent gainé d'or
3ème : blason de Blou argent au cyprès de sinople (de Blou)bandes d'or et de gueules (de Gourdon)azur à trois roses d'or en pal (des Pressis)
4ème : blason de Chadenac de gueules, château carré d'argent surmonté de trois donjons

Le Fabricou
Propriété de la commune de Thueyts située rue Mercière.
Fenêtre à meneaux Maison des Dominicaines.
Dépôt de salpêtre sous la révolution (fabrication de poudre).
En 1794 école de filles créée par Marie Rivier, qui fonde en 1796 la Congrégation des Sœurs de la Présentation de Marie. Elle s'installera au couvent (rue Haute), puis à Bourg st Andéol.
De 1850 à 1907 / 08 Catherine Dumas, supérieure du Couvent, fait donation de cette maison à la commune de Thueyts. Création d'une école de garçons dirigée par les Frères.
1924-1936 installation d'un moulinage (soie), d'où le nom de " Fabricou ", petite fabrique.
1947-1951 cinéma "les Andrex ". Foyer des jeunes.
Depuis 1980, après restauration aménagement de gîtes communaux, et salle du club " le Rayon de Soleil " (Aînés Ruraux).

Le couvent
Le couventPropriété des Soeurs de la Présentation de Marie située rue Haute.
Ancienne maison Des Pressis (en 1640 au compois de Thueyts, habitation de demoiselle Louise de Blou des Pressis, veuve Blanc de Molines) ; puis propriété de Jean Luzy vendue à l'abbé Louis Charraix en 1744. C'est là que Marie Rivier crée la Congrégation des Sœurs de la Présentation de Marie, transférée par la suite à Bourg st Andéol.
On peut y visiter la cuisine et la chambre de Marie Rivier, ainsi que la chapelle.
Actuellement s'y trouvent le couvent et l'école Privée.

 

Le Prieuré
Actuellement propriété privée (Mr Duroure) rue de la Fontaine, appelée autrefois rue du Vallat.
Le PrieuréA l'intérieur se trouve une belle cheminée en anse de panier.
Maison des moines de st Chaffre.
En 1640 : (au Compois) habitation de Sieur André Verdier.
Sous la Révolution et jusqu'en 1802 : habitation de la famille Durand (P. Durand juge seigneurial participa à des mouvements contre-révolutionnaires avec le Comte de Blou.
Après, collège clérical dirigé par l'abbé Boisson pour former les frères de l'Instruction Chrétienne.
La façade a été transformée Une fenêtre d'angle a été supprimée.
Les meneaux de pierre aux fenêtres supérieures ont été sciés.
Au 18ème siècle : ouverture de fenêtres et d'œils-de-bœuf.
Au-dessus de la porte, se trouve une inscription : A IHS M V.Le signe au-dessus de certaines lettres est interprété comme le signe de sainteté ou du saint esprit.
 : 1ère explication Ste Anne (mère de la Vierge Marie) - 2ème explication AVE
IHS : (monogramme du Christ) que l'Eglise latine a interprété Iesus Hominum Salvator
M : Ste Marie (mère de Jésus-Christ)
V : 1ère explication pas de signe au-dessus. V pourrait être la première lettre du prénom de Vital Erailh, abbé du monastère de St Chaffre de 1451 à 1492, seigneur du prieuré de Thueyts - 2ème explication pourrait signifier Virgo (Vierge).

Le Château
Château de BlouFamille des Pressis puis de Blou.
Construit vers le XIIème siècle ce château aurait eu au moins 2 tours.
Jusqu'en 1461 : famille des Pressis (ou des Précis).
Le 13 février 1461 : mariage de Marguerite des Pressis avec François de Blou (originaire de Toulaud). Le château devient alors propriété de la famille de Blou des Pressis.
Il relève jusqu'au 18ème siècle (révolution) du domaine de st Chaffre.
En 1634 : mariage de Jacques de Blou des Pressis avec Marguerite de Gout de la Charrière (d'où héritage du fief de la Charrière).
Le dernier de Blou des Pressis, Ange Oscar Joachim Comte de Blou, décède en 1886.
Sa fille Marguerite avait épousé en 1874 Auguste Léonce, baron de Cassin dont un fils Pierre Joachim de Cassin né en 1875 vendit le château et ses dépendances à la famille De Montravel de Joyeuse en 1902.
En 1926, la famille Plantevin achète le château à Mr de Gigord, gendre de Mr de Montravel et, crée une usine textile dans le parc.
Depuis 1986, le château et le parc sont propriété de la Commune de Thueyts.
Ce château a été remanié de nombreuses fois au cours des siècles. Il est devenu un château de plaisance au 18ème siècle "gentilhommière dans un nid de verdure".
Poivrières au toit de tuiles vernissées. Cheminée dite Sarrazine. Deux salles voûtées restaurées. Les écuries du château se trouvaient à l'emplacement actuel de la Médiathèque (avant 1634, propriété de la famille de Gout de la Charrière).


Tour PougetLES DEMEURES HISTORIQUES

Tour Pouget ou Tour Gaschet
Propriété de la commune de Thueyts située place Pouget et rue Gaschet. En 1640 (au compois) : résidence de Sieur François Pichot de Lespinasse, baïle de Thueyts. Architecture Renaissance du 15ème siècle. Tour d'escalier en vis avec voûte en croisée d'ogives. Plate-forme au-dessus. Porte moulurée avec blason flammé. Fenêtres à meneaux moulurées. Coquille St Jacques sur un modillon du rebord de la plate-forme. Gargouille en pierre.

 

Maison Michel Pichot de Lespinasse
Maison LespinassePropriété privée : Mr & Mme Chambon Guy. Située rue de la Fontaine anciennement rue Pouget. Tourelle d'escalier centrale en relief avec motifs de rouelles en forme de fleurs du 16ème siècle (Renaissance). Au-dessus de la porte : initiales MP. Date 157 ? : le blason a été effacé. En 1640 : demeure de Maître Michel Pichot de Lespinasse dit " Pouget".

 

Maison des deux Têtes
Maison des deux têtesPropriété privée : Mr Labrot, située rue Gaschet. Près de cette maison, se trouvait l'une des portes de Thueyts (au compois de 1640). En 1640, habitation de François de Gout, docteur en droit, juge de Chapdenac (château de Chapdenac à environ 3 km de Thueyts). Emplacement de la 2ème gendarmerie de Thueyts. Encadrement de porte avec motif floral. Sur la façade : deux têtes sculptées en relief (un homme et une femme). Date 1606 (début 17ème), inscriptions : DGG lettres entrelacées de Gout de Gervais. DGV de Gout de Vissac.

Ancienne Maison Notaire Eschalier
Propriété de la Paroisse de Thueyts, située rue Mercière. En 1640 habitation de Jacques Eschalier notaire. Très belle fenêtre d'angle à meneaux moulurés.

Maison des Goys et Passage Sieur Vallon
Propriété privée : Mr Giraudet et Mme Maze, située rue Mercière, anciennement rue des Goys. Demeure des seigneurs de Goys. Le Sieur de Vallon, François de La Baulme avait épousé Marie de Goys. Il était conseiller du roi et, grand chambellan (proche du Roi qui assistait à son lever et à son coucher).

Maison Renaissance
Propriété privée : Mme Lutaud, située rue Haute ou anciennement des Pressis. Construite par Pierre de Goys (protonotaire apostolique, prieur de Burzet) en 1532. En 1640 : habitation de Sieur Antoine Flandin dont le fils Pierre épousa en 1643, Madeleine de Gout de la Charrière. Fenêtres à meneaux. A l'intérieur, bel escalier de pierre, plafond à la française.

Maison Gast
Propriété privée : Mr & Mme Buratti Guy, située quartier les Higoux anciennement les Guigoux. Au XIIIème siècle demeure de la famille notariale De Gast. En 1640, propriété du Marquis de Choisinet : Claude François de La Tour des Bains de St Vidal (Haute-loire). A été propriété du Comte de Blou (pigeonnier).

Maison Tourvieille
Actuellement maison de convalescence de la Condamine, située place de la Fontaine ; autrefois place du Coudert. En 1640 : demeure de Sieur Pierre Fournier. Au XIXème siècle : habitation de François Emmanuel Tourvieille, médecin et maire de Thueyts de 1846 à 1848.

Maison Chapuis Maison Chapuis
Propriété de la commune, située Place du Terras. Maison construite au XIXème siècle. A été occupée par la gendarmerie (à cheval). Elle a été restaurée en 1999 par la commune qui l'a aménagée en logements. La balustrade en fer forgé porte la date de 1846 et les initiales IS ou JS.

 

 

 


LES PLACES

Place du Champ de Mars
Place publique créée en 1852 par le maire de Burine à l'emplacement d'un champ de mûriers.
Au centre de la place, se trouve le monument aux morts. De chaque côté de celui-ci, sont placés 2 canons (crapouillots) prise de guerre 1914/18.
Centre du nouveau village, Mairie, Poste, commerces, hôtels, école publique.
Lieu de détente (jeux de boules, fêtes, vogue…) et de rencontre.
Autrefois : foires et marchés aux fruits importants (cerises, prunes, châtaignes…).
Actuellement : marché tous les vendredis.

Place Pouget
Anciennement Place principale et commerçante (boutiques).
On se rendait à l'église par la rue Mercière. La rue Pouget actuelle n'existait pas.
Pavage en 1998/99 : opération village de caractère.

Place des Cocons ou de la Laine
Place couverte, située entre la rue Mercière et l'église, créée en 1887 par Monsieur Serre, Maire de l'époque, et ce grâce à la démolition de la maison Dumazel.
Sur le côté de la place, une étroite rue pavée permettait de se rendre à l'église depuis la rue Mercière.
Des tringles fixées aux poutres permettaient le pesage de la laine ou des cocons.

Place du Terras
Ancien emplacement du cimetière de Thueyts.
La croix centrale a été déplacée près de l'église en 2000, lors de la réfection de la place et du pavage.

Place du Couderc ou Coudert
Située quartier Lafarge.
En 1640 " Coudert ou Paty " : désigne le plus souvent un terrain vague au milieu d'un village et, parfois un enclos à porcs.
Lors des foires, autrefois on y parquait les porcs.


LES MONUMENTS

Monuments aux Morts
Érigés en 1919 à la mémoire des combattants de la guerre de 1914-1918 (72 personnes tuées pour la commune de Thueyts).
L'un est au centre de la Place du Champ de Mars, l'autre au cimetière de Georgie.
Coût de l'emprunt en 1920 : 9600f pour les deux.
En 1929 : pose d'une grille : 4600f.

Chapelle Funéraire de la famille de Blou

Chapelle Funéraire de la famille de Blou
Située au centre du cimetière quartier de Georgie.
Dans cette chapelle sont inhumés plusieurs membres de la famille de Blou dont le dernier Comte de Blou: Ange Oscar Joachim né à Paris le 22 novembre 1819, décédé au château de Thueyts le 2 juillet 1886.
Des plaques de marbre rappellent le souvenir d'autres personnes de la famille inhumées ailleurs.

 


LES RAMPES DE BALCONS

Rampe maison Giffon

Rampe en fer forgé de 1844
Maison Giffon, place du Pouget, signée Peruchon et portant les initiales L.G.

 

Balustrade en fer forgé de 1846
Maison Chapuis, place du Terras, initiales I.S. ou J.

 

 

 


LES CROIX

Nombre important de croix sur la commune :
croisements de routes, croix limites, croix de cimetière…

Parmi les plus caractéristiques :

Croix de Briges
Située au croisement des chemins (ch. Ferré de Thueyts à Chaumiène - ch. de Briges) près du hameau de Briges.
Daterait de l'époque des premiers chrétiens, croix de pierre, piédestal de granit sculpté (tête avec yeux ouverts et oreilles - croix pattée - spirale - et (alpha et oméga).

Croix du Terras
Elle occupait le centre de la Place du Terras, ancien cimetière. Actuellement, elle a été déplacée près de l'église, Croix de fer forgé sur socle de pierres taillées.

Croix de Chaudons
À l'entrée du hameau, côté sud. Sur le socle en pierre de cette croix des sculptures représentant sur le devant le " bourdon ", bâton du pèlerin ; au dos, la coquille St Jacques (pèlerinages vers St Jacques de Compostelle, direction le Puy : étape obligatoire).

 


LES FONTAINES

Restaurées et remises en eau par la municipalité de Monsieur Teston Daniel

Fontaine Fontaine du Couderc, place de la Fontaine.

Fontaine des Girauds.

Fontaine rue Pouget, près de la Place couverte.

Fontaine de la rue de la Fontaine.

 


LES LAVOIRS

Lavoir de la rue HauteLavoir de la rue Haute
Situé en contrebas du pont de la République. Construit en 1924, son coût était de 4000f.

 

Lavoir du parc de Blou

 


LES PONTS

Le Pont du DiablePont du Diable, sur l'Ardèche
Hauteur : 17m dont 3 m d'eau le 10/09/1993.
Parapet : 1,20m.

 

Pont de l'Apic ou
Pont de la Gueule d'Enfer
Situé à l'entrée sud-est de Thueyts sur le Merdaric.Le Pont de l'Apic
Sa construction fut décidée par les États du Languedoc lors du projet de percement de la route d'Auvergne, et approuvée par le Roi.
Ce pont fut terminé en 1762 (date gravée sur une pierre du parapet).
Les pierres ayant servi à sa construction provenaient de la carrière de Briges.

 

 

Quelques autres Ponts :

Pont de la Vernède sur l'Ardèche ;
Pont de la Basse-Vernède sur l'Ardèche : pont plat sans parapet en mauvais état ;
Pont de Mercier sur l'Ardèche : 1912, début des travaux ; interruption durant la guerre, et reprise des travaux en 1919 ;
Pont de Chaudons à Luzet sur l'Ardèche.

 


INDEX

Ancienne Maison Notaire Eschalier - Chapelle Funéraire de la famille de Blou - Chapelle Saint Roch - Château
Couvent - Croix de Briges - Croix de Chaudons - Croix du Terras - Eglise St Jean Baptiste - Fabricou - Fontaine de la rue de la Fontaine - Fontaine des Girauds - Fontaine du Couderc - Fontaine rue Pouget - Maison Chapuis - Maison des Goys - Maison des Têtes - Maison Gast - Maison Michel Pichot de Lespinasse - Maison Renaissance - Maison Tourvieille - Monuments aux morts - Passage Sieur Vallon - Place Coudert - Place de la Laine - Place des Cocons - Place du Champ de Mars - Place du Couderc - Place du Terras - Place Pouget - Pont de Chaudons - Pont de la Basse-Vernède - Pont de la Gueule d'Enfer - Pont de la Vernède - Pont de l'Apic - Pont de Mercier - Pont du Diable - Prieuré - Tour Gaschet - Tour Pouget

Documentation : Thueyts en Helvie, Blacher Gérard ; recherches documentaires